Saint-Quentin votre nouvelle expérience ! Tourisme & Handicap

Saint-Quentin votre nouvelle expérience ! Tourisme & Handicap

Plus de détails

Plus d'infoDécouvrir ce produit

La Basilique

Laissez-vous impressionner par les proportions et la légèreté de ce vaste vaisseau. Bâtie de la fin du XIIème siècle au Vème siècle, elle présente toutes les étapes de l’architecture gothique.

La présence de deux transepts, unique en France, son labyrinthe du XVe siècle, que les pèlerins parcouraient à genoux et son chœur aux profondes chapelles lui confèrent une place de choix parmi les cathédrales. 

L’Hôtel de Ville

Terminé en 1509, il constitue avec ses 173 sculptures en façade un remarquable exemple du gothique flamboyant. Offrez-vous un voyage immobile, face aux scènes et personnages inspirés de la vie quotidienne de l’époque : Aliénor, dernière comtesse du Vermandois, ici un sculpteur, là le greffier ... sans compter les animaux fantastiques.

Le Carillon que vous entendrez chaque 1⁄4 d’heure sur la place, est un véritable instrument de musique dont on peut profiter lors de concerts.

La Salle des mariages : son plafond en forme de coque de bâteau est orné d’étoiles peintes et de sculptures d’animaux exotiques, selon la tradition médiévale. La cheminée monumentale, remaniée, présente des éléments Renaissance.

La Salle du Conseil Municipal : réalisée en 1925 dans le plus pur style Art déco, elle présente des placages de bois précieux, et des ferronneries d’une grande finesse.

Le Théâtre Jean-Villar

La remarquable façade du théâtre de style néo-classique bâti de 1842 à 1844, joue le rôle d’écrin à une salle « à l’italienne ».

Sa qualité acoustique n’a rien à envier à la beauté de son plafond qui révèle une toile peinte installée en 1921. Cette toile représente notamment la ville renaissant au lendemain de la Première Guerre mondiale, avec à ses pieds, le commerce et l’industrie. 

Le patrimoine souterrains

Tout un imaginaire s’éveille en nous à l’évocation des dessous de la ville. Saint-Quentin est construite sur un réseau de galeries souterraines, dont deux sites sont régulièrement ouverts à la visite.

Les anciens cachots royaux dont les graffitis nous content l’Histoire, et les galeries de la rue Saint-André, dont les dédales mènent aux traces de l’ancien beffroi.

Le Palais de Fervaques

Ce palais majestueux abrite une prestigieuse salle de fêtes et de cérémonies, ainsi que les tribunaux.il fut construit dans le style de la iiième République entre 1897 et 1911 à l’emplacement de l’ancienne Abbaye de Fervaques.

Le Saviez-vous ?

Ce magnifique Palais a été utilisé comme hôpital durant la 1ère Guerre Mondiale

À deux pas, le lycée Henri Martin, quartier général britannique, fut le théâtre de la rencontre entre les maréchaux Joffre et French le26 août 1914, après la retraite de Le Cateau. Une plaque commémore cette rencontre. 

L’Espace Saint-Jacques 

Construit à l’emplacement de l’ancienne église détruite en 1914-1918, l’actuel édifice de style néo-gothique abrite une galerie d’exposition ainsi que le musée des papillons.

Le Saviez-vous ?

Saint-Quentin se situe sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. 

La façade arrière de l’espace Saint-Jacques date de l’ancienne église. On peut y voir la tête de Saint-Jacques les cheveux entremêlés de coquilles. 

La place du 8 octobre 

Chaque personnage qui peuple ce monument brûle d’une volonté farouche de défendre la cité face aux 60 000 hommes des troupes impériales. Une incarnation de l’héroïque résistance de la ville, alors aux frontières nord du Royaume de France.

Inauguré en 1897, il voit, comme d’autres symboles locaux, ses bronzes fondus par l’occupant durant la Première Guerre Mondiale. Rétabli en 1933, il reflète la renaissance de Saint-Quentin.

Ce monument, inauguré en 1936, constitue un hommage teinté de reconnaissance à Albert 1er, le « Roi chevalier ». En effet, l’hospitalière Belgique accueille une grande partie de la population saint-quentinoise évacuée par les Allemands en mars 1917.

> Voir programme des visites de la Grande Guerre disponible auprès de l’Office de Tourisme.

Le pont de la Gare - Monument aux morts

Le canal et la gare se côtoient comme une illustration de la toute puissance des infrastructures de transports à l’ère industrielle. imaginez les incessants passages des péniches et des trains, les chargements et déchargements qui ont longtemps animé ce quartier symbole du rôle de la ville comme carrefour stratégique et logistique.

Le Pont de la gare, exaltation de la toute puissance du béton armé, est reconstruit après la Première Guerre mondiale pour relier la ville au faubourg d’isle par l’enjambement de la voie ferrée.

Le monument aux morts, œuvre de Paul Bigot accompagné des sculpteurs Henri Bouchard et Paul Landowski, témoigne par son caractère monumental du devoir de mémoire rendu aux enfants de la ville tombés durant les nombreux conflits ayant frappé le territoire tout au long de son histoire.

Part 1

Part 2 

Le musée Antoine Lécuyer

Le musée Antoine Lécuyer possède avec la collection d’une centaine d’œuvres exécutées au pastel par Maurice-Quentin de La Tour, une précieuse et significative collection d’art du XViiième siècle.

Le musée des Papillons

Partez à la recherche du Thysania de Guyane, le plus grand papillon du monde avec ses 27 cm d’envergure, découvrez le secret des chatoyantes couleurs des Morpho bleus d’Amérique, étonnez-vous devant les ingénieux moyens de défense dont la nature a paré ces joyaux exotiques.

Un étonnant voyage à travers les 5 continents, à la découverte du monde fascinant des insectes, où mygales et scorpions viennent jouer les intrus... 

Saint-Quentin, Ville Art Déco 

Véritable catalogue de ce mouvement artistique, Saint-Quentin compte pas moins de 3000 façades Art déco. Détruite à 80% durant la 1ère Guerre mondiale, les architectes locaux et parisiens lui donneront son nouveau visage dans un savant mélange de motifs géométriques, de fleurs stylisées, de ferronneries et de «Bow-windows» des plus audacieux.

Les architectes ont souvent joué à mêler les influences régionalistes à ce nouveau style. c’est ce qui vaut à Saint-Quentin une très grande diversité. Dénicher les façades Art-déco est un vrai plaisir ludique, on trouve des réalisations de ce style dans chaque quartier, de-ci, de-là. Après une visite guidée, un circuit audioguidé ou une balade documentée, votre œil exercé vous révèlera toute cette subtilité.

Les Champs-Elysées 

Tout proche de la Basilique, le parc de 11 ha vous apporte la verdure des arbres de différentes essences et d’âges variés.

Des rires s’échappent du jardin d’enfant. Le charme du kiosque mène votre regard vers le jardin d’horticulture où fleurs et arbustes dessinent un paysage autour d’un curieux chalet. 

Les marais d’Isle 

Les Marais d’isle vous offrent 100 ha de nature au cœur de la ville. Les 50 ha de réserve naturelle nationale, sont longés par le parc d’isle Jacques Braconnier qui vous offre promenades et observations.

Des moments de quiétude pour certains, des sorties familiales pour d’autres, à la fermette et aux structures de jeux, ou encore un lieu propice au sport, les Marais d’isle sont la promesse de vos moments choisis.

CommentaireDites nous ce que vous pensez de ce produit

Donnez votre avis

Saint-Quentin votre nouvelle expérience ! Tourisme & Handicap

Saint-Quentin votre nouvelle expérience ! Tourisme & Handicap

Saint-Quentin votre nouvelle expérience ! Tourisme & Handicap

Donnez votre avis