La disparition du paysage

Au moment où sous la déflagration, tout se fige, l’imaginaire se ferme comme l’obturateur d’un appareil photo.

Plus de détails

Plus d'infoDécouvrir ce produit
Un homme parle, immobile, réduit à l’immobilité en fauteuil après un attentat dont il a été victime dans un café. Il se souvient de la déflagration, puis tout s’est volatilisé, dispersé. Le voilà devant une fenêtre à Ostende, livré, condamné à ses pensées, ses souvenirs, ses observations minutieuses. Il aperçoit un chantier important en train de s’édifier : on construit apparemment un haut mur qui peu à peu envahit l’espace de la fenêtre, cache la vue, obscurcit et enferme la chambre où il est. Pensées et souvenirs s’obscurcissent à leur tour. Il y eut un choc si violent, si total. La déflagration semble revenir.

Production : Théâtre des Bouffes du Nord
De Jean-Philippe Toussaint
Mise en scène : Aurélien Bory
Avec Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie Française
Information accueil :
  • Date : 01 juin 2021

CommentaireDites nous ce que vous pensez de ce produit

Donnez votre avis

La disparition du paysage

La disparition du paysage

Au moment où sous la déflagration, tout se fige, l’imaginaire se ferme comme l’obturateur d’un appareil photo.

Donnez votre avis